Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Droit de réponse

    Chère Mme Michu...

    Tout d'abord, vous faites partie de ces proches qui ont encore le courage de me lire régulièrement et je tiens à vous en remercier !

    Pour faire suite à votre commentaire, laissé il ya qqes jours ici-même et que je me plais à garder en l'état, je me permettrais ce qui suit :

    Je comprends bien votre impérieuse passion pour la musique et apprécierais d'ailleurs de la partager avec vous (si vous acceptiez de m'éduquer au sujet de contemporrains comme Ligeti , je serais preneuse)...

    Je comprends également les élans incontrolés auxquels la musique pousse parfois...

    Je comprends enfin que vous vous  sentiez atteinte par mes propos amusés...

    Mais tout cela justifie t-il les votres ??!  Vous nous en dites finalement si peu !  

    Un tel emportement de votre part laisse sous entendre un caractére passionné et vous ne semblez pas manquer de verve ni de motivation. Vous ne manquez pas d'humour non plus, puisque c'est au 4ème degré que j'ai pris vos propos. Cependant, vous manquez sérieusement de courage et je le déplore ...

    Nous avons semble t-il, une connaissance commune, puisque c'est avec ses coordonnées que vous m'adressez votre doux billet. 

    Sauriez-vous avoir l'élégance de celui/de celle qui assume en me révélant votre identité ?? 

    Cette connaissance et moi sommes aussi curieuses qu'impatientes de vous découvrir, en fait !!

    Peut-être cela nous permettrait-il, par ailleurs, d'échanger des propos tout aussi enflammés sur la musique qui semble être une motivation partagée ??

    Dans cette attente, je me tiens à votre disposition ..

    Lien permanent Catégories : Billets du jour & Essais 0 commentaire Imprimer
  • Qui veut stocker des millions ??!!

     Je ne sais pas si tous les spams sont de ce style (je ne les lis jamais!) ou s'il vous est déjà arrivé d'en lire de pareils !

    Je me suis arretée, par le plus grand des hasards, sur celui qui suit et je crois qu'il en vaut le détour  ... 

    C'est pas beautiful, ça ???!

    Avis à ceux qui veulent stocker des millions ... vous savez à qui vous adresser !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    ----- Original Message -----
    From: louise jeanne wadja
    To: lj_wadja@yahoo.fr
    Sent: Tuesday, January 30, 2007 9:56 PM
    Subject: bonjour cher ami...
     

    SVP, je m'excuse si j'ai violé votre intimité .Cela doit vous paraître étrange mais je n'ai pas d'autre choix pour solliciter votre assistance parce que je suis convaincu que vous êtes digne de confiance pour un partenariat.

    Je me presente, je suis Mme Wadja Jeanne Louise de Philippines, j'étais la maîtresse de notre ancien president, Joseph Estrada, et pendant sa fonction à  la tête du gouvernement , j'étais souvent employé comme une diplomate en disposant ses biens en Europe et en Afrique en raison de ma sincèrité et de ma bonne foi, mais sa femme légitime Madame Loi et son Fils-Jude m'ont accusé d'avoir une relation conjugale avec le président, ceci menait à  la fabrication de toutes sortes d'allégation contre moi juste pour discréditer mon honnêteté. 

    Nous avons été arrèté, son épouse, son fils, et moi le 27 juillet, 2003, suite au coup d'état échoué car j'étais employé à  la residence de l'ex president Joseph Estrada. On m'a accordé plus tard la liberté car il n'y avait aucune evidence substantielle contre moi. J'ai été libéré mais je vie actuellement en résidence surveiller me donnant ainsi l'occasion limitée d'atteindre le monde extérieur pour prouver mon innocence.

    Tout ce que je vous demande maintenant c'est de m'aider à faire des réclamations de quelques fonds que j'ai deposé dans une boîte métallique auprès d'une compagnie de sécurité à  Abidjan Cote d'Ivoire en Afrique occidentale mais la societé ignore la contenance exacte de la caisse car elle a été enregistré comme les biens familiale .

    Sachez que les autres biens m'appartenant m'ont été confisqué par le gouvernement de Madame Gloria la nouvelle presidente de la république du Philippines, cette caisse n'a  pas été confisqué car elle se trouve en Afrique et en plus j'ai en ma position le certificat de dépôt  et le protocole d'accord  de depôt ces différents documents se trouvent en sécurité .  La somme que j'ai maintenue dans la boîte est 16 MILLION DE DOLLARS AMERICAIN, comme c'était  l'argent qui a été censé être employé par le président pour  acquerir des biens immobiliers en Afrique.

    Mon but principal de vous envoyer ce courrier est en raison de la mannière que je vous ai trouvé est digne de confiance pour vous donner cette priorité de recevoir la caisse d'argent à  n'importe quelle adresse que vous pensez être bien en sécurité dans votre pays  afin de garder cette somme dans votre compte pour  le but du futur investissement avec votre pourcentage duquel nous discuterons bientôt.
     
    Je vous enverrai les différents documents du depôt pour vous permettre derentrer en contact avec la société de sécurité dans mon prochain mail .Je vous dis merci et j'attends avec impatience votre réponse car le temps pour moi est très important .

    Veuillez  m'ecrire via e mail dès reception de ce message et surtout gardez ladiscrétion  
     
    QUE DIEU VOUS BENISSE 
    MERCI POUR VOTRE AIDE.
     
    Mme Wadja Jeanne Louise

     

    Lien permanent Catégories : Billets du jour & Essais 0 commentaire Imprimer
  • Folles Journées

    Nantes, c'est plein de choses ; mais la semaine dernière, c'était surtout les Folles Journées ... Quelques jours de centaines de concerts de musique classique, accessibles à tous.

    Et je trouve que René Martin, le créateur de l'évènement, n'aurait pas pu trouver mieux comme intitulé !

    Ah.. Les Folles Journées !!!!

    Ces journées sont folles parce qu'elles permettent à tout un chacun d'accéder à des concerts de grande qualité pour des sommes modiques. Et le projet en soi est complètement fou.

    Ces journées sont folles parce qu'elles n'attirent pas moins de 120.000 personnes en l'espace de 4 jours.

    Mais ces journées sont folles parce qu'elles rendent les gens fous !!

    Un article que j'ai récemment lu comparait la Cité des Congrès de Nantes (où se déroule l'évènement) à un immense hall d'aéroport.  La comparaison m'apparaît très juste !

    Des milliers de gens de toutes les nationalités y font la queue en fonction des portes, se bousculent, parfois se marchent dessus, revendent leurs tickets à des prix exorbitants sous prétexte que certains concerts se jouent à guichets fermés...

    La foule afflue de partout : ça monte, ça descend, ça mange, ça rit, ça crie... Une voix dans un haut-parleur harangue parfois l'assemblée pour prévenir de telle ou telle information, comme dans un aérogare ... Vous y croisez des musiciens, instruments à la main, ou des badauds, sandwichs déballés, assis par terre ou sur les marches d'escaliers..

    A défaut d'aéroport, on pourrait également imaginer la surface d'un supermarché international ... et vous imaginez ce que les soldes peuvent signifier dans un tel endroit !

    C'est aussi l'endroit où il faut se montrer (pour moi qui ne suis même pas nantaise, il n'y a pas une journée sans y rencontrer quelqu'un que je connaisse !) et ces messieurs les politiques l'ont très bien compris. Imaginez la tête d'un maire que je ne nommerai pas, oscillant de gauche à droite, bien plus soucieux des regards de la foule -qui n'en a que faire de lui- que de l'époustouflant concert du Taraf de Haidouks (musique tzigane) qui se jouait sous ses yeux ! 

    Ces journées sont folles parce qu'elles rendent fous les nantais :

    En rentrant dans la salle pour notre dernier concert, nous visions des places libres, situées au beau milieu d'une rangée. Il faut que je précise que le concert allait commencer. Les ouvreuses nous ont arrêtés dans notre élan, nous expliquant que ces places (difficilement accessibles) étaient réservées aux retardataires !!!!!!!!!!!!!!!

    Quel ne fut pas notre épatement de découvrir qu'ici, à Nantes :

    1- on réserve des places aux retardataires !

    2- il y a effectivement des retardataires lambdas -même pas des VIP- qui s'octroient ce droit (après tout, on le leur donne!), alors que nul n'ignore l'horaire du concert auquel il assiste, et les portes sont censées (me semble t-il) être là pour le rappeler.

    3- les fameux retardataires attendus ont, de fait, la possibilité de perturber toute la rangée pour accéder à leurs places difficilement accessibles, puisque centrales, et cela, même quand le concert a débuté

    4- il est également possible de quitter un concert en cours (je rappelle qu'il s'agit de musique classique de haut niveau - le public est donc calme, silencieux et assis!), surtout si on est blonde, que l'on fait partie des retardataires sus-nommés !

    Imaginez-vous les choses se dérouler ainsi en plein Garnier ou Pleyel à Paris ??

    De tels agissements pourraient probablement s'expliquer grâce au prix des billets - exagérément bas - qui certes permet de démocratiser la musique et de la rendre accessible aux masses, mais qui entretient, par ailleurs, cette notion si tendance de la consommation, de masse, là encore, et du jetable, surtout. Ce qui ne plait pas est jeté, sans autre forme de procès. Cela importe peu puisque cela n'a que peu ou rien coûté ! Et puisque cela ne coûte rien, pas besoin de le respecter ! La musique en perd finalement sa valeur ...

    Enfin, ces journées sont folles parce qu'elles font perdre le sens commun !

    Imaginez une salle de 200 personnes applaudissant à tout rompre une chorale de chanteurs qui vient de vous interpréter  1h30 de Janacek, Kodaly et Ligeti. Si vous ne connaissez pas ces compositeurs, imaginez que leur musique conviendrait parfaitement pour illustrer l'interrogation silencieuse, filmée en plan fixe de 3heures 21 minutes et en noir & blanc, de deux protagonistes allongés nus et immobiles sur un lit fixant le plafond, le tout en finnois sous-titré en moldave. Vous l'aurez compris - j'exagère un peu le trait !

    Je veux bien croire qu'il se trouvait, dans la salle, une petite dizaine de VERITABLES amateurs de ces compositeurs modernes (je faisais, en ce qui me concerne, partie des gens qui passionnés de musiques et intéressés par la performance, se faisaient violence d'accepter le défi de tenir le concert par curiosité) mais ne me faites pas croire que la moyenne des 150 autres personnes telles que Mme Michu, assise juste devant moi que je voyais baisser de mine au fur et à mesure que la chanteuse Sino-Japonaise poussait ses vocalises dissonantes et parfois agressives, a apprécié ledit concert au point de clamer au rappel alors qu'il était minuit passé ! Je dis NON ! Cela n'est pas possible. Cela dépasse l'entendement !

    Alors, je mets ça sur le compte d'un dépaysement musical tel, que les nantais se croient obligés de rappeler avec insistance TOUS les musiciens qu'ils entendent ... Cela en devient presque vulgaire parce que commun.. dont ces folles journées en font parfois perdre le sens!

    Mais si ces journées sont folles, c'est probablement parce que nous sommes dans un supermarché d'aérogare international (!!) et que la culture y est soldée !!!

    Quoiqu'il en soit, ces Journées sont Folles et je vous les conseille vivement. L'année prochaine, c'est Schubert...  Une occasion de plus de venir nous rendre visite et de constater que Nantes vaut le détour... au point de rendre fou (de musique) ! 

    Lien permanent Catégories : Billets du jour & Essais 2 commentaires Imprimer